Partagez | 
 

 No sense without you /HOT/ [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
MessageSujet: No sense without you /HOT/ [Terminé]   Mer 12 Oct - 23:42







Vendredi, 10h30

    On se souvient généralement de nos rêves à notre réveil. Mais avez-vous déjà essayé de vous rappeler comment vous aviez atterrit dans ce même rêve ? Toujours est-il que moi, j'étais plongé au coeur d'un bar avec une petite scène sur laquelle était placée un piano à queue. Une fille y était installée et jouait une douce musique. Je me regardais, avachi dans un sofa rouge, les lumières étaient tamisées, nous étions seuls, elle et moi... Je ne savais pas qui elle était, seulement, elle me semblait très belle et j'avais le sentiment de la connaître mais impossible de savoir qui elle était. A la fin de sa partition, elle me rejoignit sur le sofa, pour se blottir dans mes bras. Elle avait les yeux marron clair, de longs cheveux noirs et portait une robe de soie blanche. Mes mains parcouraient sa peau, la caressant délicatement. Cette sensation de douceur me donnait quelques frissons quand soudain un rayon de soleil échappa à la vigilance des rideaux et me fit sortir de ce rêve.

    C'est toujours les rêves agréables qui sont le plus rapidement interrompu... Notre subconscient est vraiment trop bête. J'ouvrais doucement les yeux, non sans-mal et la première chose que je pus apercevoir, fut une peau mate et légèrement rosée ainsi que quelques mèches de cheveux légèrement bouclé d'une couleur brune. Je sentais rapidement que j'étais nu et sans doute, elle aussi. Seul un léger drap blanc recouvrait nos corps, j'avais un bras sous son cou et l'autre autour de sa taille. J'occupais la position de la grande cuillère en quelques sortes.

    Une question persiste, qui était-ce ? Vous ne le savez peut-être pas, mais moi je le sais très bien. Il s'agissait de ma princesse, Sofia Eleonora Bennett. Non, ce n'est pas ma petite amie, enfin du moins, ce n'est plus ma petite amie, alors qu'est ce qu'on fait là ? C'est très simple, nous sommes amants, il nous arrive de coucher ensemble (comme la nuit dernière), sans pour autant vivre des relations de couple. C'est un 'pacte' que nous avion passer après notre rupture, sachant que l'un et l'autre serait tout simplement impossible de se contenir en présence de l'autre. Mais elle est également ma protégée, ma confidente, ma meilleure amie, ma partenaire de lit, ma conseillère conjugale, ma dentiste ; Bon d'accord peut-être pas dentiste, mais elle est tout pour moi...

    Nous avions vécu une nuit plutôt... Hum... Agitée, c'est le cas de le dire. En effet, nous l'avions fait et ce fut formidable comme toujours avec ma Sofia. Je retirais mon bras droit qui se trouvait autour de sa taille et je venais caresser délicatement sa peau douce avec mes doigts, partant de son épaule et descendant jusque son postérieur. Je ne savais pas si elle était réveillée ou non alors pour ne pas la brusquer, je lui déposais un petit baiser dans la nuque tout en remettant mon bras autour de ses hanches. Voyant qu'elle commençait à se réveiller, je lui susurrais à l'oreille.


      « - Bonjour princesse... »


Dernière édition par Nathan C. Flaherty le Lun 17 Oct - 16:39, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sofia E. Bennett
Administratrice
✔ SEXE : Féminin
✔ MESSAGES : 519
✔ INSCRIPTION : 06/10/2011
✔ AGE : 28
MessageSujet: Re: No sense without you /HOT/ [Terminé]   Jeu 13 Oct - 0:26

You'll stay the man of my dream


Vous vous êtes déjà arrêter de marcher sur le trottoir un soir à 23h ? C'est ce que j'ai fait cette nuit là alors que les rues étaient remplies de monde, on me bousculait, on m'ignorait, on me prenait pour une allumée. J'étais encore en robe rouge pailleté, une petite veste sur moi alors que pour une fois le temps était d'une fraicheur incroyable pour notre ville... Le mascara avait coulé le long de mes joues à cause des larmes.... Je regardais les lumières comme abasourdie, perdue dans un monde qui n'était pas le mien, et je regardais les voitures défiler. Je n'avais plus de petite culotte... j'avais froid.... et une pluie fine commençait à s'abattre sur nous. Visiblement tout le monde savait qu'il allait faire se temps de chien, je vis des parapluies s'ouvrirent un peu partout à mes cotés, je regardais un jeune couple se tenir par la main et s'embrasser sous la pluie, mes yeux s'embuèrent à nouveau. Je profitais de cette pluie soudaine comme d'une douche salvatrice. Je restais là quelques minutes avant de me mettre à grelotter, pour finalement me poser sur le bord du trottoir appelant un taxi. Mais je devais avouer, ce que j'avais envie..... c'était de "tomber" sous des roues... c'était un soir sans.... mon portable se mit à sonner, un sms sans importance, mais je vis mon fond d'écran. Lui et moi.... et instinctivement, je me reculais d'un pas. Comme voulant me protéger alors que quelques secondes après j'avais juste envie de mourir. Je montais dans le taxi en vitesse, gelée, grelottante, il demanda une adresse. Je dis la sienne... je ne voulais pas rentrer et dormir seul. Dunk devait sûrement dormir toute la nuit.... Je voulais... Non je ne voulais pas être seule plutôt. Alors on roula jusqu'à chez lui. La pluie devenait de plus en plus forte, je trouvais ça beau malgré tout car c'était rare par chez nous.

Il s'arrêta... Je ne savais pas vraiment combien de temps on avait roulé combien de temps j'étais restée sous la pluie. Il pleuvait encore... j'essuyais mes yeux de panda rapidement, je mettais mes cheveux en arrière histoire de paraître sexy et non désespérée. J'avançais dans cette allée qui me paraissait immense d'un pas déterminé. Je ne voulais pas qu'il comprenne que j'avais mal. Je voulais qu'il m'aime comme d'habitude, qu'il m'embrasse, qu'il me fasse l'amour. Je toquais à se porte en insistant, je l'entendais râler de l'autre coté jusqu'à ce qu'il m'ouvre. Je plantais mes yeux noisettes dans les siens.... il allait parler, je ne lui en laissai guère le temps. Je l'embrassai. Il comprit sûrement, il me prit dans ses bras malgré mon état, me porta... et me fit l'amour deux fois.... comme c'était bon, divin même. Il me connaissait tellement par coeur. Je n'avais pas besoin de quémander, il devinait à l'avance... Pour une fois je fus la première à m'endormir au creux de ses bras. Je ne pris même pas le temps de r'habillait. J'étais bien au chaud contre son coeur.... corps.... Enlacée par ses bras. Rassurée par son souffle. Et je savais qu'il serait là à mon réveil. Il était toujours là. Je me souvenais pas de mon rêve cette fois ci.... c'était mieux. J'en avais assez des cauchemards étranges. je frissonnais en sentant ses caresses, j'esquissais un sourire délicat, j'allais me rendormir en l'entendant parler. Je souriais de plus belle. Aucun homme ne pourra jamais atteindre sa hauteur... Je frissonnais encore sous son baiser, j'aimais ses réveils. Pourtant ça me faisait peur de me réveiller tous les matins à ses cotés, peur qu'il ne se lasse réellement de moi en faite, c'était surtout pour ça que j'avais rompu, pour que je reste toujours unique à ses yeux, comme un diamant qu'il ne porterait que de temps en temps. Je me tournais légèrement vers lui pour l'embrasser en caressant sa joue. Bonjour Doudou.... Je carressais ses lèvres avec les miennes en souriant légèrement. Bien dormi ? Je caressais son nez avec le mien avant de me mettre totalement face à lui. Merci pour cette nuit... j'avais pas envie de rentrer dans ma suite et de dormir seule... c'était une belle surprise non ? tu as dormi avec une star ! Je riais faiblement, orgueil lorsque tu nous tiens, tu nous lâches difficilement, il savait que je n'étais qu'à moitié sérieuse, je ne l'avouais simplement pas. J'ai faim... tu nous fais à manger ? Je faisais une petite moue terriblement adorable alors que mes lèvres picoraient les siennes pendant que ma main caressait son dos....

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: No sense without you /HOT/ [Terminé]   Jeu 13 Oct - 3:24

    Cette fois-ci, elle était bien réveillée puisqu'elle s'était retournée et m'avais répondu avec sa si jolie voix avant de m'embrasser. Un baiser auquel je répondis instantanément en venant prendre ses lèvres à nouveaux dans les miennes. Il n'y a pas plus merveilleux que de se réveiller aux côtés d'une personne aussi géniale et aussi belle que Sofia. En général, le matin, je suis totalement invivable, il ne faut pas me parler tant que je n'ai pas pris de douche et avaler quelque chose, mais avec elle, ici, dans mon lit, avec moi... Tout était tellement différent, sa simple présence me changeait complètement, je n'étais pas le même avec elle. Je sentais son souffle se mêler au miens, ses lèvres effleuraient les miennes lorsqu'elle me prononça quelques mots, d'abord un remerciement puis une question et une affirmation un peu, beaucoup, orgueilleuse. J'eus un large sourire en l'entendant se vanter d'être une star.

      « - Comment ne pas bien dormir aux côtés d'une si belle femme que toi ? De rien, tu sais que tu es et tu seras toujours la bienvenue ici. Et Je n'ai pas dormi avec une star, j'ai dormi avec MA star ! »


    Tout en disant ces quelques paroles, ma main parcourait d'abord sa joue, puis ses cheveux d'une délicatesse incomparable. Je là regardais dans les yeux, me mordant les lèvres, avoir une créature aussi belle, là devant moi, aussi proche, j'en frissonnais, j'avais envie d'énormément de choses en un instant. La première envie que j'aie comblé, fut celle de l'embrasser. Mais contrairement à nos premiers baisers du matin, j'avais ajouté la langue, je jouai donc un moment avec la sienne avant de terminer le baiser en prenant sa lèvre inférieure entre mes dents et lâcher un petit soupire de plaisir. Je relevais le drap blanc qui recouvrait nos corps, seulement la partie me couvrant moi, puis je me levais du lit. J'étais encore nu alors je cherchai mon jean, qui avait dû voler à travers la pièce au début de nos ébats. Je le retrouvai finalement un peu plus loin par terre, accompagné de mon boxer. Je les enfilai puis je prenais la direction de la cuisine en disant à ma princesse de rester au lit.

    Mon logement était une villa fraichement construite et donc très moderne, l'aménagement et l'ameublement avait été fait par l'un des plus réputés des architectes d'intérieur de la ville. Ma chambre à coucher était peinte de mur blanc, avec seulement quelques lignes plus ou moins épaisse de noir. Et bien évidemment, les meubles y étaient assortit et chaque chose était soit de couleur blanche, soit noire. La chambre était plutôt spacieuse, une grande penderie, un grand lit, de belles tables de nuit et un petit coin avec un bureau et une chaise sur lequel était disposé un ordinateur. J'arrivais donc à la cuisine, qui elle, était de couleur rouge et blanche. Mais cela n'a pas d'importance, je mettais immédiatement de l'eau à chauffer sur une plaque, puis je prenais deux bol, du fromage blanc, une boite de musli, un pot de miel, des biscottes et du beurre. Je me fis rapidement un café et pour la demoiselle, une tisane goût fraise. Je la connaissais par cœur, ce qu'elle prenait le matin n'avait rien d'un mystère pour moi. Je posais tout ça sur un grand plateau, sans oublier de prendre deux cuillères et un couteau. Puis je retournai dans ma chambre.

    En revenant, je posais le plateau délicatement sur le lit, puis je m'asseyais à ses côtés, je l'embrassais furtivement puis je mettais un oreiller entre le mur et mon dos.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sofia E. Bennett
Administratrice
✔ SEXE : Féminin
✔ MESSAGES : 519
✔ INSCRIPTION : 06/10/2011
✔ AGE : 28
MessageSujet: Re: No sense without you /HOT/ [Terminé]   Jeu 13 Oct - 11:55

You'll stay the man of my dream


J'adorais ces paroles, j'adorais ses lèvres, j'adorais ses baisers, et j'avais la vanité et la prétention de croire qu'aucune autre femme ne saura le rendre heureux comme moi. Il l'avait dit si justement j'étais SA star, SA princesse, SA Sofia. Peut être qu'une fois vraiment adulte, on comprendra tout les deux qu'on doit être ensemble. Si je devais être mariée, et avoir des enfants, je savais que c'était avec lui, mais pas maintenant, c'était beaucoup trop tôt... et le fait d'être libertin maintenant était sans doute la clé d'une longévité future ! Je voulais y croire. Je savais qu'un jour il serait à nouveau à moi. Pour une fois, j'avais juste à être patiente et incroyablement divine, et même, je savais que jamais il ne trouverait mieux que moi. Je répondis à son baiser en me collant à lui, si il voulait me faire l'amour maintenant il pouvait... Je plantais mes yeux dans les siens lorsqu'il eut se magnifique soupire d'aise qui me donna plein de papillons au creux des entrailles. Je souriais de plus belle en le voyant nu, s'activer pour s'habiller, je savais qu'il allait nous préparer un petit déjeuner. Je me levais légère en m'étirant félinement, je pris sa chemise et l'enfila sur mon corps, ne fermant qu'un ou deux boutons pour cacher quelque peu ma poitrine, je fouillais dans son dressing et trouva un de mes shortys... diantre que j'en laissais des choses ici pensais-je en riant. Je l'enfilais et retournais au lit, mettant un coussin dans mon dos je l'attendais. Il revint avec un beau plateau bien garni, et tout ce que j'aimais surtout que demande de plus. Un baiser, lui a mes cotés, je pris ma tisane, souffla dessus doucement en sentant la bonne odeur de fraise.

J'avais connu ça grâce à une cliente française avec qui j'avais sympatisé qui en avait fait ramené ici par son riche mari. C'était tellement divin, et j'avais tellement bassiné Nath avec ça qu'il en avait commandé un gros carton pour me faire plaisir, il y en avait chez lui, chez moi, et dans les réserves de l'hôtel, au cas ou.... Quand je vous dis qu'il est parfait mon Doudou ! Merci mon chéri.... Je posais ma tisane encore bien chaude avant de prendre mon bol de fromage au musli aux raisins et au miel, une bouchée pour goûter... Hmm... tout était parfait, bien à mon goût. Je le smackais du bout des lèvres en souriant, faisant du bordel en mangeant. Jai eu du bol quand même en venant à l'improviste, tu pouvais être avec une de tes blondasses.... De toute façon je l'aurais virée à coup de pied ! Les talons aiguilles ça peut faire mal ! Je riais en entamment la moitié de mon bol, la matin je mourrais toujours de fin, et ça faisait presque 10 ans que je mangeais ça tous les jours, je ne savais pas m'en passer. Je dévorai mon bol puis le reposais sur le plateau en me massant le ventre tout souriante. Je pris ma tasse et en bus une bonne moitié en souriant, j'adorais ce genre de moment. Je lui embrassais l'épaule en le regardant. Tu me fais l'amour sous la douche après ? Tu vas faire quoi de ta journée ? Je peux venir avec toi au bureau ? J'ai bien envie de faire du shopping mais toute seule ça ne sera pas drôle... sauf si tu as le temps de venir avec moi.... tu crois que tu pourras ? J'avalais le reste du brevage d'une traite en souriant, regardant vers la fenêtre le beau soleil. Ca donne envie de faire bronzette aussi un temps pareil... Je pris le plateau en souriant et le posa à terre, je me mis assise à califourchon sur lui, caressant ses joues, son cou, son torse si beau, si musclé.... y passant le bout de mes doigts avant de venir l'embrasser à pleine bouche, caressant sa langue avec la mienne. Passant mes doigts délicats dans ses cheveux, je mordillais sa lèvre en souriant avant de la lècher quelque peu comme pour atténuer la douleur. Tu peux aussi me faire l'amour ici... maintenant... Je déboutonnais ma chemise, me retrouvant presque nue devant lui avec un regard incendiaire....

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: No sense without you /HOT/ [Terminé]   Jeu 13 Oct - 15:37

    Pendant qu'elle avalait son petit déjeuner, je faisais de même, tartinant quelques biscottes avec du beurre avant de les trempées dans mon café. Je prenais quelques gorgées, regardant le beau temps qu'il faisait dehors. Ce qui était surprenant pour un début de mois d'octobre, en général le temps à cette période était plutôt mauvais mais aujourd'hui il y avait un grand soleil et un ciel tout bleu sans aucun nuages à l'horizon. J'eus un rire quand Sofia me dit qu'elle avait eu de la chance de débarquer comme ça et que je ne sois pas avec 'l'une de mes blondasses'. Mais ce qui m'amusai le plus là-dedans, c'est qu'elle enchaîna en disant que de toute façon elle l'aurait virée à coup de talons aiguilles. Je m'imaginais déjà la scène dans ma tête... Je terminais mon bol de café, le reposant sur le plateau quand elle me demanda ensuite si je lui ferais l'amour sous la douche, elle posa ensuite toutes sortes de questions auxquelles je m'empressais de répondre.

      « - Ma journée ? Je ne sais pas... Je ne pense pas que Matt ai besoin de moi aujourd'hui étant donné que nous ne sommes pas en période de vacances. Il devrait s'en sortir tout seul. Et j'aimerais passer un peu de temps avec ma princesse aujourd'hui... »


    Je lui déposais un baiser sur les lèvres avant qu'elle prenne le plateau pour le déposer sur le sol de son côté. Une fois poser, elle se mit à califourchon sur moi, ce qui eu le don de m'exciter un peu, elle s'était vêtue avec ma chemise blanche de la veille ainsi qu'un short court et très excitant. Elle était sublime dans cette tenue, comme à son habitude, je la trouvais irrésistible. Alors qu'elle me caressait le corps avec ses doigts, elle m'embrassait, je répondais à son baiser en jouant avec sa langue, mes mains poser sur ses hanches. Elle lâchai finalement mes lèvres en les mordillant et léchant au passage, pour me dire que je pouvais lui faire l'amour tout de suite même... Puis d'un regard provocateur, elle déboutonna ma chemise, qu'elle portait, me laissant ainsi voir sa petite poitrine, ce qui m'excitai d'avantage encore... Je passais mes mains dans son dos, sous la chemise, pour le caresser et je descendais le long de celui-ci, jusqu'à son shorty, sous lequel je glissais mes doigts, venant ainsi caresser ses fesses avec insistance. Je venais lui reprendre les lèvres entre les miennes, afin de l'embrasser tendrement. C'était si agréable que j'en soupirais de plaisir...

    Puis dans un mouvement de bascule, j'inversais les rôles, me retrouvant à mon tour au dessus d'elle, je la regardais intensément dans les yeux, souriant, je lui dit :


      « - Allons dans la salle de bain... »


    Je l'embrassais à nouveau furtivement cette fois-ci, puis je descendais du lit, la prenant par la main pour l'aider et surtout pour la précipiter, je la relevais et l’emmenai dans ma salle de bain. Qui était voisine à la chambre, une pièce de couleur blanche et bleu, avec une douche murale, sans paroi, le sol était seulement un peu incliné pour éviter que l'eau n'aille partout dans la pièce. Il y avait également deux évier poser sur deux meubles de rangements. Des portes serviettes apposer au mur et sur le dos de la porte, se trouvait deux peignoirs qui tenaient là grâce a de simple crochet. Une salle de bain sans fantaisie, tout ce qu'il y a de plus banal. On entrait, je sentis le sol en carrelage qui était très froid mais je n'y faisais pas attention, pris dans l'élan, je plaquais Sofia contre l'un des mur, me plaçant devant elle, et venant l'embrasser langoureusement. Je posais une main sur le mur, juste à coter de sa tête, alors que mon autre main venait caresser son ventre et sa poitrine. L'excitation commençait réellement à monter et à se faire de plus en plus grande. Ça se sentait sous mon jean mais aussi à la chaleur que dégageaient nos corps.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sofia E. Bennett
Administratrice
✔ SEXE : Féminin
✔ MESSAGES : 519
✔ INSCRIPTION : 06/10/2011
✔ AGE : 28
MessageSujet: Re: No sense without you /HOT/ [Terminé]   Ven 14 Oct - 19:15

You'll stay the man of my dream


Hmm il était partant pour passer la journée avec moi j'adorais lorsqu'il répondait à mes moindres désirs, et comme à chaque virée shopping, j'allais être sa Pretty Woman, mais pas dans le sens négatif hein... Pas genre je suis une pute... enfin... non mais... il allait être mon Richard Gere, et j'allais être la femme la plus aimée ! Le coffre de sa voiture allait être rempli de fringues, de chaussures, de tout et de rien dont je n'avais pas vraiment besoin. Mon cannard de cousin me dirait encore "T'es un vraie folle tu sais ?" et puis il se marrerait encore sur la taille de mon dressing presque aussi grand que ma chambre... Ce n'était pas vraiment grave. Pour l'instant, nous nous tripotions joyeusement dans son lit, il avait inversé les rôles... je pensais vraiment qu'il allait me faire l'amour maintenant de suite, mais après un baiser passionné, il me redressa pour m'emmener à la salle de bain, on se serait cru dans un film à nous voir. Et j'adorais ça. J'étais sa star, sa princesse, son amante parfaite ! Orgueuil quand tu nous montes à la tête ! Je n'aimais pas vraiment sa salle de bain, trop simple à mon goût.... Elle n'était pas assez luxueuse.... Il aurait pu avoir mieux... un grand baignoire au milieu de la pièce par exemple qui fasse aussi jacuzzi.... un coin sauna.... une douche à jet.... Oui j'avais des goûts de luxe.

Je voulais tout ce que j'avais jamais eu parce que je le méritais après la vie de chienne que j'avais eu.... Finalement en y repensant.... J'étais vraiment sa Pretty Woman, dans tout les sens du terme. J'essayais de ne plus penser à ça, de juste me perdre dans son baiser... Je lui baissais son jean en souriant, passant ma main sur la bosse que je sentais, il m'avait déjà ôté ma chemise, je lui mordais la lévre sensuellement avant de l'embrasser dans le cou.... le collant lui contre le mur ma langue traça un léger sillon de sa clavicule à son bas ventre. Je lui retirais son jean en passant ma langue sur son boxer pour emplifier sa bosse que je mordillais au passage avant de lui enlever aussi son sous vêtement, toute souriante à cause de l'effet que j'avais sur sa personne. Je soufflais sur son membre d'un air mutin. J'aimais lui faire des felations mais pas sous l'eau. Aussi, je me mis rapidement à la hauteur de son membre pour m'en délecter comme si j'avais une sucette face à moi. J'adorais le faire, mais j'adorais surtout LUI faire... je ne mettais pas ma bouche sur n'importe quelle queue.

Je lui souriais en coin, m'amusant durant quelques minutes pour lui faire un peu de bien avant de remonter prendre ses lèvres dans les miennes pour l'embrasser fougueusement. Il s'amusait avec mon corps je lâchais de fin gémissement sous ses caresses pour lui donner envie de me faire plus, lui lançant des regards incendiaires en souriant. Je me détachais de lui furtivement lui tournant le dos en jouant avec mon shorty.... J'avais fait du strip tease durant 3 ans, je savais comment aguicher un homme à distance, et ça marchait parfaitement sur lui. Je l'ôtais en restant toujours dos à lui, partant dans la douche pour régler la température de l'eau, je me mettais en dessous pour lui offrir une magnifique vue de moi mouillée... nue... avec mes longs cheveux que je rassemblais en arrière, lui souriant en coin. Why don't you come Baby ?

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: No sense without you /HOT/ [Terminé]   Sam 15 Oct - 22:45

    Je me retrouvais là, devant elle, ma princesse, l'embrassant à pleine bouche et caressant sa poitrine. Nous étions sur le point de le faire pour la troisième fois en quelques heures... Endurant hein ? Il faut dire qu'elle me satisfaisait tellement que lorsqu'elle m'en redemandait, c'était irrésistible et impossible de dire non. Je lui ôtais sa chemise, qui était déjà déboutonnée. Après cela, elle inter-changea nos places, pour me mettre à mon tour, dos au mur de carrelage froid qui me fit frissonner de la tête au pieds. Je plaquais mes mains contre le mur, lui offrant totalement mon corps et la laissant libre de faire ce qu'elle en voulait. Elle passait sa langue le long de mon torse pour enfin arriver à mon entre jambe qu'elle libéra, en retirant mon jean puis mon boxer. Lorsqu'elle pris mon membre entre ses lèvres, je ne pu m'empêcher de relever la tête, savourant ce plaisir intensément, en fermant les yeux et poussant quelques râles de plaisir. Il n'y a pas à dire, elle savait y faire, elle savait ce qui me plaisait...

    Après un long moment à me faire du bien et m'exciter magnifiquement bien, elle se relevait, venant m'embrasser fougueusement. Je posais une main sur l'une de ses fesses, l'empoignant avec beaucoup d'envie, pendant que mon autre main descendait le long de son ventre, arrivant au niveau de son shorty. Je passais ma main sur son shorty, caressant son intimité à travers le vêtement qu'elle portait. Elle gémissait sous mes caresses qui se faisaient de plus en plus brutales et insistantes. J'avais lâcher ses lèvres, la regardant dans les yeux avec un air fougueux et plein d'envie, d'excitation, de tendresse, d'amour... Elle se détachait finalement de moi, pour me faire un petit strip-tease, n'ayant que son shorty a retirer, je profitais du spectacle, admirant son magnifique postérieur avec beaucoup d'envie. Puis elle partait sous la douche et l'allumais en restant dessous, se laissant mouillée de la tête au pieds et me regardant, elle m'invita à la rejoindre en souriant.

    Je ne me faisais pas attendre et rapidement, je la rejoignais sous l'eau chaude qui coulait sur nos corps. Je me plaçais devant elle, la mettant à nouveau entre moi et un mur auquel elle s'adossait, je venais l'embrasser langoureusement passant une main dans ses cheveux. Je plaçais mon autre main sur son intimité, maintenant à nu, la caressant avec la paume de ma main. Après l'avoir embrassé et caressé pendant un long moment, je descendais le long de son corps, passant ma langue sur ses seins, venant mordiller légèrement ses pointes. Je continuais à descendre, embrassant chaque partie de son corps de mes douces lèvres, je lui faisais écarter un peu plus les jambes pour placer ma bouche contre son intimité, y introduisant ma langue à l'intérieur, j'agrippais ses fesses avec mes deux mains pour aller encore plus profondément. J'aimais lui faire du bien, la combler de bonheur, me comblait également. On vivait souvent ce genre de moment et pourtant nous n'étions pas en couple... Tout allait pour le mieux, mais nous ne voulions pas rentrer dans une routine amoureuse, sans doutes, cela nous effrayai quelques peu, de mon coter, je savais qu'elle était la femme parfaite, la femme qu'il me fallait, la femme avec qui je voulais partager mon lit, ma tasse de café, ma douche, mon déjeuner, ma sieste, mon dîner, ma soirée, ma nuit... Je voulais m'endormir dans ses bras et me réveiller avec elle dans les miens et cela, chaque jours. Mais pour le moment, nous nous contentions de cette relation plus qu'amicale. Je me disais qu'avec le temps, nous allions devenir plus mature et enfin avoir envie de nous casé véritablement.

    Le corps entièrement mouillé, je me redressais, quittant son intimité, je plaçais mes mains autour de ses hanches et je venais reprendre ses douces lèvres. Les gouttes d'eau dégoulinaient entre nos lèvres et tout le long de nos corps. Cette sensation était plus qu'agréable, je lâchais sa bouche, puis me penchant, je l'embrassais dans le cou, avant de lui susurrer à l'oreille :


      « - Je t'aime ma princesse... »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sofia E. Bennett
Administratrice
✔ SEXE : Féminin
✔ MESSAGES : 519
✔ INSCRIPTION : 06/10/2011
✔ AGE : 28
MessageSujet: Re: No sense without you /HOT/ [Terminé]   Dim 16 Oct - 14:07

You'll stay the man of my dream


Tout ce qu'il me faisait déclenchait d'énormes frissons en moi... Sa langue me délivrait une délicieuse torture... Il était le seul que je laissais faire ce genre de chose... C'était étrange mais avec les hommes je n'aimais pas les préliminaires, je n'aimais pas les baisers... Je n'aimais que les siens... Le sexe pour le sexe... c'était ma devise sauf avec lui. Rien n'était pareil avec lui. J'avais déjà un orgasme juste avec ce qu'il me faisait, passant ma main dans ses cheveux en gemissant, j'étais heureuse de retrouver ses lèvres pour se baiser qui avait malgré tout un drôle de goût. Je souriais à son je t'aime, je lui caressais la nuque, lui mordais les lèvres. J'aimais son "Je t'aime", je souriais comme une andouille à ses simples mots. Dans mon dictionnaire à moi, en face du mot bonheur, vous pourriez y trouver sa photo. Je t'aime aussi... Je l'embrassais à pleine bouche. M'accrochant à son cou, enroulant mes jambes à sa taille, je sentais son membre venir en moi, me faisant longuement frissonner. Je n'avais pas peur de lui, pas besoin de préservatif... j'avais une bonne contraception, il était le seul à qui je faisais confiance à 100%... Aucun autre homme ne pouvait espérer obtenir ça de moi. Ce fut passionné, comme à chaque fois... tellement bon, tellement brusque et tendre à la fois. Il savait parfaitement comment me faire l'amour.

On resta un moment sous la douche... entre notre échange sulfureux, et le fait que nous devions vraiment nous laver... On y resta prêt d'une heure. Ce n'étais pas si grave ça au fond. Je sortis de la en serviette, mes long cheveux toujours mouillés tombant dans mon dos, je me mis à la recherche d'habit dans sa penderie... Je devais bien avoir laissé des choses ici... En cherchant bien je retrouvais un string, un liggings effet satiné, et oh ! une tunique dans les tons beiges légèrement décoletée ! Parfait ! Je me séchais sans trop faire attention à lui, il pouvait me revoir nue après tout, enfilant les habits un par un, je partis me sécher les cheveux avant de les attacher en une longue queue bien haute... Je ne pouvais pas les lisser ici... C'était un truc à retenir : Prendre un lisseur chez Nath. Je souris bêtement en me maquillant, hmm oui j'avais toujours une trousse de secours chez lui. Je me brossais les dents avant de mettre mon rouge à lèvres, me mis un peu de parfait, et me tourna vers lui souriante. Je crois que je suis prête pour notre shopping ! Mais avant, on peut aller manger à cet italien trop trop bon... Je me souviens jamais de son nom... Bref... et après shopping time ! J'enfilais mes talons en souriant et vint l'embrasser tendrement en souriant. Come on Darling !

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: No sense without you /HOT/ [Terminé]   Lun 17 Oct - 16:20

    Elle souriait, moi aussi, je l'embrassais à pleine bouche, caressant sa langue avec la mienne, mordillant ses lèvres, nos échange devenant de plus en plus intense, toujours mêlée à l'eau chaude qui se déversait sur nos corps. Elle me dit qu'elle m'aimait également, ce qui me fit sourire d'autant plus, puis je la soulevait, avec l'aide du mur comme appui, pour venir placer mon membre en elle. Elle enroulait ses jambes autour de ma taille et de léger mouvement de va et viens commencèrent. Nous nous embrassions tout en faisant l'amour, parfois je lâchais ses lèvres poussant des râles de plaisir en posant ma tête sur sa poitrine. Nous n'utilisions pas de préservatif, notre confiance l'un envers l'autre étant tellement grande, elle me laissait même venir en elle, c'était la seule avec qui j'osais et j'acceptais de le faire car je savais que même en cas de grossesse, elle ne m'en voudrait pas, ce serait juste arrivé prématurément dans nos vies car s'il y avait bien une femme avec qui je voudrais des enfants plus tard, ce serait elle. Mais l'heure n'était pas à faire des enfants, nous étions encore jeune et l'on voulait profiter encore de la vie, de la liberté de célibataire. Je me relâchais en elle tout en l'embrassant puis je la reposais sur le sol, continuant le baiser langoureusement. Ce fut magnifique une nouvelle fois, tellement agréable, excitant, passionné... Je la remerciais au creux de son oreille avant de reprendre ses lèvres pour un ultime baiser avant que nous reprenions des activités normales, comme se doucher.

    Nous nous douchions ensemble, j'en profitais pour lui frotter le dos puis pour m'amuser je lui mis une petite fessée en souriant. Elle se retourna en souriant et voyant mon air taquin, elle planta ses dents sur mon épaule. J'eus un peu mal sur le coup mais je souriais et venait lui déposer un léger baiser sur les lèvres. C'était tellement bon de l'avoir à mes côtés, rien que de sentir sa présence, j'étais comblé de bonheur. Quand nous sortions de la douche, je lui donnait une serviette et en pris une pour moi. Je me séchais toutes les parties du corps, puis j'enfilais un caleçon, un jean que je serrais avec une ceinture, un t-shirt blanc à manche longue que je retroussais légèrement puis un pull manche courte très fin et noir. Et oui, il commençait à faire froid en cette période de l'année alors le maillot de bain et les tongs ne suffisaient plus. Je regardais ma princesse chercher des vêtements à elle, qu'elle aurait laisser trainer chez moi, car ce n'était pas la première fois qu'elle venait, elle en avait l'habitude et moi aussi. Je souriais en la voyant se démener pour trouver des vêtements, puis dans un élan d'enthousiasme je lui dit :


      « - Tu devrais amener ici quelques vêtements de ton énorme penderie, au moins tu aurais toujours quelque chose à te mettre. »


    Ce n'était en aucun cas une invitation à habiter chez moi, seulement, ce serait plus pratique pour elle, lorsqu'elle ferait ses petites virées nocturnes chez moi, elle aurait tout ce dont elle a besoin au petit matin. Elle me rejoignit dans la salle de bain pour terminer de se maquiller, je me coiffais les cheveux en arrière comme à mon habitude, puis, la voyant sourire bêtement devant le miroir, je souriais à mon tour bêtement, quelle orgueilleuse pensais-je, je venais lui déposer un bisous dans la nuque en posant mes mains le long de ses hanches.

      « - Tu es parfaite... Une vraie déesse. »


    Je savais que ce genre de compliment ne la flatterait pas vraiment étant donné que son estime pour elle-même était déjà au plus au point et qu'elle le savait déjà mais j'aimais lui dire, simplement par envie et pour lui montrer mon attachement à elle. Je caressais ses fesses à travers sa petite tunique beige puis je la laissai repartir dans la chambre pour enfiler ses talons. Je la suivais, enfilant moi aussi une paire de chaussure noire dont on ne citeras pas la marque, mais je peux vous dire qu'une personne modeste ne pourrait pas se les payés. J'enfilais enfin un collier en or blanc avec un pendentif composé d'un diamant central, en serti griffes, entouré de 12petits diamants de 0,34carats. Puis je pris ma montre, mes papiers dans une petite sacoche en bandoulière qui valait aussi chère que le reste. J'aidais ma princesse à se relever du lit après qu'elle ait enfiler ses talons, puis tenant sa main je déposais un baiser sur ses lèvres avant de dire :

      « - Allons-y. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: No sense without you /HOT/ [Terminé]   Lun 17 Oct - 16:38





[ RP TERMINÉ ]


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: No sense without you /HOT/ [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

No sense without you /HOT/ [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Welcome to Las Vegas :: Archives 2011-